Délivrabilité emailing : cinq clés pour booster le taux d’ouverture

La « délivrabilité » en emailing, c’est la capacité des emails à atteindre les boîtes principales sans être redirigé dans les spams.

Aujourd’hui, les fournisseurs d’accès internet mettent en place de nombreux filtre qui bloquent les mails (anti-spam…) et donc aussi de plus en plus de mails sont classés comme frauduleux à tort. 

Processus d’envoi de mail type :

📩 Annonceur –  Routeur – Fournisseurs d’Accès à Internet – Destinataire 💌

Il est très important de respecter ce process car une mauvaise délivrabilité = fort impact sur la réputation de votre domaine « xxxxxx.fr »  qui impacte elle-même votre délivrabilité.

Voici quelques conseils pour vous aider à améliorer votre délivrabilité :

 

·      Le Double opt-in pour augmenter la délivrabilité en emailing

Le saviez-vous ? le double opt-in consiste à envoyer un mail de confirmation lorsque les internautes s’inscrivent à votre newsletter. Cette étape vous permet d’être sûr que les personnes qui s’inscrive à votre Newsletter ne sont pas des robots. Cela permettra d’augmenter le taux de délivrabilité de vos campagnes mailing.

Pour faire cela il suffit d’utiliser un outil de mailing qui pourra automatiser facilement les différentes relances et vous serez moins facilement considéré comme spam. Votre mail à plus de chance d’atterrir dans la boite principale

·      La réputation de votre Newsletter impacte votre délivrabilité

Pour être considérer comme un Spammeur ou non, il existe des critères et/ou des règles à respecter. Les plus simples à comprendre et changer sont le nombre de signalements en tant que spams, la fréquence d’envoi et le taux d’ouverture.

Pour cela il faut veiller à garder votre newsletter « vivante » en envoyant régulièrement des mails. 

·      Utiliser un bon logiciel de mailing

Plusieurs logiciels existent, et Le taux de délivrabilité va varier selon celui que vous utilisez pour différentes raisons. Une des raisons qui pourrait impacter votre delivrabilité : la langue du logiciel par exemple. En effet, avec des serveurs d’envoi de courriels dédiés, ces outils sont spécialisés dans l’envoi de mailing en masse. Si vous utilisez les logiciels de messagerie classique, tel que Gmail ou Outlook, vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Si vous remarquez une délivrabilité basse alors que si vous suivez toutes les bonnes mesures citées et que vous remarquez une délivrabilité basse, alors n’hésitez pas à essayer un autre outil de mailing. 

·      Calculez le Spam score de votre Newsletter

Le contenu de votre mail est, lui aussi, très important. Les fournisseurs d’accès à internet ont la possibilité de bloquer vos mails lorsqu’ils détectent certains mots clès. Faites donc toujours attention au contenu de votre newsletter et gardez un score le plus bas possible. 

« Chauffe » Ton Adresse Mail Pour Booster Ta Délivrabilité 

Nous allons voir dans un second temps la notion de chauffer son domaine.

Pour commencer, il faut toujours essayer d’obéir à ses quelques règles :

  • Utilisez toujours des adresses mail vérifiées pour maintenir votre taux de rebond au plus bas
  • Personnalisea vos mails pour obtenir plus de réponses
  • N’envoyez pas de mails en bloc
  • N’envoyez pas de cold- emails si votre domaine n’est pas chauffé
  • Assurez-vous d’authentifier votre domaine

Rendez-vous  sur mailbox checker et mettez votre domaine afin de vérifier vos paramètres SPF, DMARC et DKIM actuels.

Comment chauffer un domaine d’email et le garder bien chaud ?
Qu’est-ce que l’email warm-up?

L’email warm-up est un processus qui vous permettra d’augmenter vos volumes d’envois. Une adresse mail chauffée est une adresse qui a envoyé et reçu des messages comme une personne.

Une adresse mail peut être à un stade différent selon la façon dont vous utilisez votre compte.

Pour se forger une bonne réputation, votre adresse mail a besoin d’être chauffée.

Comment savoir qu’une adresse mail a été correctement chauffée ?

 

Il existe deux possibilités de le faire :

Email warm-up manuel

Celui-ci se résume à l’envoi manuel de mails à vos amis et connaissances, un par un.

Cela dit, vous devez aussi demander à vos amis de vous envoyer des mails et d’y répondre en retour.

Idéalement, vous augmenterez progressivement le nombre de mails avant l’étape d’envoi à grande échelle.

Planning d’un warm-up de façon « manuelle » :

  • Semaine 1 : 10 à 20 mails par jour
  • Semaine 2 : 20 à 40 mails par jour
  • Semaine 3 : 40 à 80 mails par jour
  • Semaine 4 : 80 à 100 mails par jour

Évidemment, les chiffres proposez peuvent varier en fonction des personnes à qui vous envoyez vos mails et de votre taux de plainte.

L’inconvénient de cette méthode c’est qu’elle prend beaucoup de temps. Vous n’avez pas non plus d’assurance que les personnes à qui vous envoyez vos mails vous répondent.

C’est précisément la raison pour laquelle il existe une deuxième méthode !

[#lemwarm] Un service de warm-up automatique

Cette approche vous permet de réchauffer automatiquement votre adresse mail. 

Nous prenons l’exemple de l’outil LEMLIST, l’avantage de la communauté Lemlist c’est qu’il s’agit de la plus grande communauté en ligne autour de l’automatisation des ventes.

Les gens sont souvent confrontés à des problèmes similaires et sont toujours heureux de pouvoir s’entraider.

Sachez que si vous envoyez des mails à des adresses qui n’existent pas, tes mails ne serons pas délivrés (= bounced). 😩

Plus le taux de rebond est élevé, plus ta réputation de votre domaine est faible.

Blacklists : Si votre domaine est identifié comme un « spammer », les ESP (email service providers) le mettront sur un blacklist.

Le seul moyen de savoir si votre domaine figure dans un Blacklist, c’est de consulter ce site – Mxtoolbox.