Nouveau job ? Nos conseils pour réussir son intégration.

 

Que vous soyez junior ou senior, jeune diplômé ou business developer confirmé, arriver dans une nouvelle entreprise est un challenge qu’il faut savoir relever et qui va conditionner la suite de l’aventure. De votre présentation à vos premiers résultats, voici quelques conseils pour réussir votre intégration.

L’intégration dans les équipes

Vos premiers jours au sein d’une entreprise sont cruciaux pour construire une image positive sur le long terme, au-delà de la réalisation des missions qui vous sont confiées. Nous vous conseillons d’adopter un comportement discret, agréable et d’avoir une attitude humble.

Faites bonne impression, gagnez votre ticket de crédibilité !

On a tous déjà entendu dire que « la première impression est toujours la bonne ». Il faut savoir que selon une étude récente 73% des Directeurs Commerciaux plébiscitent l’énergie et l’enthousiasme lors des premières rencontres. Il est donc important de se présenter sous son meilleur jour, d’être irréprochable durant les premières semaines au sein d’une nouvelle entreprise (ponctualité, reporting, action, etc).

Coté vestimentaire, nous vous invitons à vous rapprocher du département RH ou de votre directeur pour connaître les usages dans l’entreprise. Si le costume n’est pas de mise, cela permettra de pas commettre un faux pas le jour de votre arrivée ! Observez lors de vos visites dans l’entreprise comment les personnes s’habillent et faites en sorte de vous adapter.

Il faut bien entendu rappeler que personne n’est supposé vous faire confiance sur la seule base de vos intentions ou de votre allure. Si votre parcours ou votre réputation ne vous distinguent pas plus qu’un autre, ce sera à vous de trouver comment inspirer confiance à votre entourage professionnel le plus rapidement possible.

Quelques marqueurs rapides ? Créer de la proximité et de la complicité avec vos nouveaux collègues est impératif. Dans le travail, vous devrez vous montrer collaboratif et jouer la carte du collectif. C’est un gage d’humilité qui vous permettra de tisser les premiers liens avec l’équipe et contribuera à créer la relation de confiance que vous souhaitez bâtir.

Regardez autour de vous, renseignez-vous !

En tant que nouveau collaborateur, vous devez découvrir et comprendre les us et coutumes en vigueur dans votre entreprise. C’est une priorité absolue des premiers jours et cela facilitera votre intégration ! Nous vous conseillons donc d’observer, d’écouter et de poser un maximum de questions. Vous pourrez ainsi vous faire une première idée sur les enjeux et les rôles de chacun, la dynamique d’équipe… N’hésitez pas à vous montrer curieux auprès de vos supérieurs, ils apprécieront plus tard votre prise d’initiative.

Développez le relationnel avec vos collègues.

Nous avons commencé à évoquer ce point plus haut, mais il est important d’insister. Une des phases clés de l’intégration est la création d’affinités avec ses nouveaux collègues. Vous êtes Business Developer et votre capacité à créer une relation ex nihilo sera évidemment scrutée. Pour vous faciliter la tâche, vous devriez mettre un point d’honneur à retenir tous les noms et prénoms de vos collègues et leur fonction. Ensuite intéressez-vous à chacun en mettant à profit vos temps de pause (déjeuner, pause-café). Bien entendu il ne faut pas tomber dans l’indiscrétion ou forcer les échanges. Nous vous conseillons de marcher sur des œufs, à vous de savoir vous adapter aux différentes sensibilités des personnes qui vous entourent. Et surtout, restez patient !

Attention à certaines situations.

Respectez les codes ! Si l’équipe va déjeuner ensemble tous les midis, il peut être mal vu de ne pas participer à ces repas. Si des clans existent, tenez-vous à l’écart et n’exposez pas votre point de vue sur les conflits internes s’il y en a ! Affichez une neutralité permet de ne pas prendre de risques, en particulier au début.

Imposez petit à petit votre présence.

Dans les premières semaines votre position va rapidement évoluer. Vous allez devoir quitter votre posture d’observateur pour tenir votre place, ce pour quoi on vous a embauché ! N’oubliez pas qu’une phase d’intégration réussie est une phase d’intégration qui ne dure pas. Rapidement vous devrez faire partie à temps plein d’une équipe, définir votre plan d’action, prendre vos missions en main et les réaliser en autonomie. Il n’y a pas de temps à perdre pour faire vos preuves !

 

La réussite des premiers jours.

Ca y est, vous connaissez tout le monde, vous êtes convié à déjeuner, et on vous considère comme un membre de l’équipe à part entière. C’est un bon début ! Il faut maintenant montrer ce dont vous êtes capable. Nous n’avons pas la prétention de vous communiquer une recette infaillible qui transformera votre vie de Business Developer… Voici tout de même quelques conseils commerciaux qui pourraient vous permettre d’atteindre un peu plus vite que prévu de vos premiers résultats ! Et pourquoi pas réaliser d’ici quelques années des ventes BtoB record !

Allez chercher vos premiers quick wins !

Quels sont les indicateurs monitorés par votre direction dans les premiers jours ? Si vous ne le savez pas, demandez-le ! Il se peut que ce soit votre capacité à prendre en main votre portefeuille client, votre capacité à comprendre toutes les offres, à obtenir vos premiers rendez-vous dans le dur… Identifiez-les et établissez tout de suite un plan d’action.

Chez FDV Partner, le dynamisme commercial est évalué à travers la capacité à comprendre les offres, à les restituer et à prendre les premiers rendez-vous. Les critères de nombre d’appels passés ou d’email envoyés n’en font pas partie !

Autoformez-vous !

Votre bonne compréhension des offres portées, des secteurs et de vos partenaires augmente naturellement votre capacité à convaincre vos prospects. Il est ainsi crucial de maîtriser ces points rapidement ! N’hésitez pas non plus à aller voir votre RH, votre direction ou les personnes qui interviennent dans les projets. Allez rencontrer vos clients, confrontez-vous au terrain, vous apprendrez beaucoup plus de chose que sur des Powerpoint !

Développez votre culture du feedback et faites participer vos managers.

Afin de vous montrer proactif, vous pourriez, au bout d’un mois d’exercice, prendre l’initiative de rédiger un rapport d’étonnement à l’attention de vos supérieur hiérarchiques. Prenez du recul sur votre intégration et sur vos résultats, proposez des axes d’amélioration, évoquez les formations souhaitées et demandez un avis !

Pilotez vos résultats vs vos objectifs !

Une étude en provenance de la célèbre université américaine Harvard a révélé que les vendeurs qui respectent leurs objectifs et analysent continuellement leurs progrès sont 30% plus performants que les autres. Avoir un objectif à atteindre augmente considérablement la motivation. Bien sûr, chaque vendeur a un type d’objectif qui lui convient le mieux. Certains ont besoin d’un objectif final ambitieux tandis que d’autres préféreront avoir une succession de petits objectifs à atteindre step by step. Aussi, c’est une erreur de compter sur votre manager pour vous challenger sur vos objectifs. Il faut se les approprier et les concevoir comme un contrat avec vous-même.

Vous l’aurez compris, votre bonne intégration et votre capacité à obtenir des résultats rapidement dépendent de vous, de votre envie et de votre capacité à comprendre et à appréhender votre nouvel environnement de travail. Beaucoup de nos conseils pourront vous aider dans cette démarche, mais c’est à vous de trouver ce qui vous convient le mieux. Nous terminerons donc par un dernier conseil à ne pas négliger : RESTEZ VOUS-MEME !